Accueil \ Blog \ Aptika s’installe à Ste-Adèle, au coeur des Pays-d’en-haut

Aptika s’installe à Ste-Adèle, au coeur des Pays-d’en-haut

Fondée en 2000, Aptika se spécialise dans le domaine des cartes d’identification sécurisées avec sa large gamme de produits et de services. Ayant développé sa propre gamme de logiciels pour produire tous les types de carte d’identification comportant des options d’authentification avancées, les logiciels IDpack permettent de créer les cartes d’employé, les cartes d’accréditation, les cartes d’abonnement, les cartes étudiantes, les cartes de transport et autres cartes.

Munies d’une photo numérique, d’un code de couleur, d’un code-à-barre, d’une empreinte digitale, d’un hologramme, d’une signature électronique et autres options de sécurité, les cartes ainsi créées permettent de satisfaire les besoins spécifiques d’une clientèle municipale, gouvernementale, du secteur privé ou encore du monde associatif tant au niveau national qu’international.

Des clients tels que la Ville de Québec, la ville de Saint-Eustache ou de Mont-Tremblant, les Jeux du Québec depuis 1999, les mondiaux XIe Championnats de la FINA, la GRC, la STCUM, l’armée américaine, la SAAQ, l’OACI, le 400e anniversaire de la Ville de Québec, Flora Montréal, le Ministère des Sports et Loisirs, et bien d’autres ont tous choisi nos solutions intégrées.

Avec l’octroi ses derniers mois de plusieurs contrats importants et l’embauche de nouveaux employés, la direction d'Aptika a opté pour des locaux spacieux situés à peine à 45 minutes de Montréal tout en privilégiant un environnement de vie et de travail des plus agréables.

APTIKA
Aptika est une entreprise québécoise qui a pour mission de développer et de commercialiser sa propre collection de logiciels IDpack, d’offrir un large éventail de produits et de services spécialisés dans la production de cartes d’identification. Aptika compte une clientèle internationale à la recherche de produits et de services performants reliés au domaine des cartes d’identification avec éléments de sécurité.

Martin Communiqué de presse 6 décembre 2007